Bucarest ne doit pas «saper» la candidature roumaine (Commission)

La commissaire européenne à la Justice Vera Jourova a appelé aujourd’hui la Roumanie à ne pas “saper” la candidature de la magistrate roumaine Laura Codruta Kovesi, l’un des favoris pour diriger le futur parquet européen mais cible de vives critiques à Bucarest.

» LIRE AUSSI – Roumanie: le président destitue la procureure anti-corruption

Laura Codruta Kovesi, considérée comme un symbole de la lutte contre la corruption en Roumanie, fait l’objet d’une vaste offensive de la majorité de gauche qui l’accuse d’avoir commis des “abus” dans ses enquêtes ayant abouti à la condamnation de dizaines d’élus locaux et nationaux. “J’aimerais appeler chacun au fair play et à ne pas essayer de discréditer ou saper l’un ou l’autre des candidats”, a déclaré Věra Jourova devant la presse, à l’issue d’une réunion à Bruxelles des ministres européens de la Justice, justement présidée par la Roumanie.

Invitée à préciser ses déclarations, Jourova a confirmé qu’elle avait “à l’esprit le cas de Kovesi”. La magistrate roumaine, qui a dirigé le Parquet anticorruption (DNA) entre 2013 et juillet 2018, a annoncé hier être visée dans le cadre d’un nouveau dossier dans lequel elle est accusée d’avoir fermé les yeux sur une “falsification de preuves”.

Kovesi, 45 ans, qui avait déjà été accusée de “corruption, abus de pouvoir et faux témoignage” dans un autre dossier, dénonce une “mise en scène” des autorités de son pays pour l’empêcher d’accéder à la tête du futur parquet européen. Selon elle, “tous les magistrats qui ont fait leur boulot sont harcelés”, alors que les sociaux-démocrates au pouvoir ont lancé une vaste refonte du système judiciaire roumain qui, selon la Commission européenne, menace l’indépendance de la justice.

La candidature de Laura Codruta Kovesi pour prendre la tête du futur parquet européen a le soutien des eurodéputés. Une négociation doit cependant encore avoir lieu avec le Conseil de l’UE, l’instance représentant les Etats membres, qui a de son côté exprimé sa préférence pour le magistrat français Jean-François Bohnert.

LIRE AUSSI :
» En Roumanie, la guerre contre la corruption fait rage

Источник: Lefigaro.fr

Share

You may also like...